Les applications métiers, plus qu’une évolution technologique

Publié par Mathilde Borel il y a 5 mois | Actualités, Gestion de données et PLM

Les usagers sont confrontés à un accroissement constant du nombre de tâches nécessaires au respect des processus de plus en plus intrusifs de la vie professionnelle. Cela a multiplié le nombre de fonctions où l’usager a besoin de se faire assister par l’informatique et systèmes aux fonctionnalités complexes.

Ces dernières années, la collaboration en temps réel via des applications web est devenue une fonctionnalité courante et utilisée par tous au quotidien et dans le contexte professionnel. Si l’on prend l’exemple du numéro un, Google Drive a révolutionné le partage et le stockage de documents entre utilisateurs. Les évolutions des technologies Web permettent d’offrir aujourd’hui des niveaux de fonctionnalités permettant d’assimiler les applications web à des applications Desktop.

De plus, les usages évoluent et l’utilisateur souhaite réaliser des tâches de plus en plus complexes à l’aide de moyens simples. Pour cela le système informatique doit évoluer dans sa présentation pour éviter aux utilisateurs de devoir se former, même pour des utilisations occasionnelles.

Les entreprises cherchent aujourd’hui à se donner les moyens d’une telle performance, grâce aux applications métiers. Rappelons qu’une application métier est une solution informatique permettant d’informatiser, d’automatiser et d’organiser les processus internes d’une entreprise.
En phase de transformation numérique, les entreprises développent de plus en plus de solutions répondant aux nouveaux besoins de digitalisation de gestion. En parallèle, elles ont compris que l’expérience utilisateur des collaborateurs est aussi essentielle que celle des clients. Alors, comment appréhender le développement d’applications métier sur-mesure et répondre aux nouveaux besoins des collaborateurs ?

 

Les applications métiers, vecteurs de performance externe et de productivité interne

Destinée aux collaborateurs, une application métier dispose de fonctionnalités permettant d’améliorer la productivité du poste de l’utilisateur en prenant en charge ses tâches à faible valeur ajoutée et en lui proposant un mode de travail agile. L’application est faite pour l’utilisateur considéré comme employé « unique ». Finis les écrans à centaines de boutons dont seuls deux ou trois menus uniquement servent pour les taches du moment. Grâce aux applications il est possible de développer des fonctionnalités de validation, gestion de catalogues produits, de commandes, de factures, de suivi des temps, MES, PLM, Projets etc. Il existe également des applications de contenus spécifiques tel que l’extranet client (comme celui d’Audros Technology).

Pour l’entreprise, les profits de l’application métier sont nombreux :

  • L’application est un outil qui évoluera afin d’optimiser un processus dans le temps
  • C’est un outil adapté aux projets complexes et innovants
  • C’est une solution personnalisée dont l’entreprise est propriétaire, c’est-à-dire sans coût de licence
  • C’est aussi un moyen de rester compétitif en phase de transformation numérique
  • Elle affranchi l’utilisateur de formations, car elle est tellement intuitive que l’on peut l’utiliser de façon normal même si on est un simple utilisateur occasionnel

Entre progiciel et application, les entreprises ne miseront bientôt plus que sur des applications offrant une plus libre personnalisation. C’est ainsi qu’elles obtiendront la garantie d’une application parfaitement adaptée aux besoins de chaque profil métier, mais aussi qui s’intègre de façon optimale à l’ensemble des processus mis en place au sein de l’entreprise.
Au-delà de l’intérêt technologique, les utilisateurs seront convaincus de l’avantage d’une interface ergonomique, intuitive et conviviale. D’autre part, le temps gagné grâce à une utilisation simplifiée et le bien-être des utilisateurs à travailler avec un outil agréable sont incontestables. Le design est aujourd’hui un enjeu majeur, tout autant que la performance technique de l’outil.

 

UX avant performance technique !

Le design a son rôle à jouer, même pour une application métier. On emploie nos efforts à rendre attractive une application pour le grand public mais l’on oublie que les collaborateurs sont aussi des clients qui participent aussi à la productivité de la société. Nous sommes bien à l’ère du management collaboratif, et chacun doit être acteur et co-concepteur du produit. Il est conseillé d’impliquer au maximum les utilisateurs dans la conception de l’application. Ils sont les plus à même de repérer les incohérences éventuelles entre plusieurs fonctions, des répétitions inutiles ou un défaut d’ergonomie.
Le collaborateur est un client exigeant. Connecté au quotidien, il a l’habitude de naviguer sur des applications ultra efficaces dans sa vie privée et il attend la même performance d’une application de gestion de projet fournie par son entreprise.
Les salariés attendent des outils mis à leur disposition qu’ils aient une réelle valeur ajoutée, qu’ils soient facilement utilisables et intuitifs. Il est donc essentiel de réaliser un cahier des charges précis en amont. L’interface de l’application doit être modélisée pour permettre les premières discussions et des choix pertinents. Il est important de bien identifier les différents rôles des utilisateurs de l’entreprise, les processus internes, la localisation des différentes données et les interactions actuelles ou futures entre ces données.
Investir du temps et des personnes dans l’expérience utilisateur, pour l’UX (User Experience), peut encore paraître superflu, coûteux et signifier prendre du retard pour la livraison de l’interface, du point de vue des décideurs. Mais, pendant longtemps la performance technique s’est imposée face au design à défaut, car des solutions informatiques créées trop vite sont vouées à l’échec.
L’engagement des collaborateurs sur des projets applicatifs accroît la performance, l’efficacité et de fait la motivation en interne. C’est un impact positif pour l’entreprise et la vie sociale interne n’en sera qu’améliorée. C’est le concept de symétrie des attentions, mis au point par « l’académie du service ». La qualité de la relation entre une société et ses clients est équivalente à la qualité de la relation de cette société avec ses collaborateurs. Et si le développement d’applications métiers vous aidait à rester compétitif tout en améliorant le quotidien de vos salariés ?

 

Audros Technology l’a compris et a d’ores et déjà commencé à travailler sur le développement d’applications pour proposer une navigation rapide, intuitive et graphique de ses solutions PLM, GED, GEDT et Projets. Afin d’accéder rapidement à toutes les fonctionnalités métiers dont vous avez besoin, notre Extranet a déjà pris la forme d’application métiers. Alors restez connectés, car la prochaine version du logiciel Audros vous réserve de beaux développements !