La « check-list » du déploiement d’un projet PLM

Publié par Cathy Bonmacy il y a 3 mois | Actualités

Le choix de déploiement d’un projet PLM dans une entreprise est souvent initié afin de répondre à un ou plusieurs problèmes opérationnels dans le but d’atteindre une efficacité optimale. Cependant, la mise en place d’une solution PLM n’est pas toujours évidente et peut passer par plusieurs phases qui peuvent être longues, complexes et sources de risques si l’entreprise ne dispose pas des éléments nécessaires.

Dans cet article, retrouvez la démarche à adopter pour réussir son déploiement d’un projet PLM selon Audros Technology :

Les questions à se poser :

Avant de se lancer dans un projet PLM et pour le mener à bien, il est important de se poser les bonnes questions… En voici une liste non exhaustive :

  • Quels sont les services qui ont besoin d’outils pour faciliter le travail collaboratif et l’automatisation des processus ?
  • Quels sont les principaux leviers de performance et de productivité de l’entreprise ?
  • Dans chaque service, qui sont les personnes à impliquer pour recenser les besoins et les attentes de chacun ?
  • Qui sont les personnes qui comprendraient au mieux les enjeux de ce projet pour constituer l’équipe projet ?
  • Quels sont les critères stratégiques, techniques et fonctionnels auxquels le logiciel PLM doit répondre ?
  • Comment le PLM va-t-il s’intégrer dans le système d’information global de l’entreprise ?
  • Dans une vue globale, quels sont les process qui seront les plus impactés ?
  • Comment anticiper pour l’importation de l’ensemble des données à importer dans la solution PLM ?
  • Comment prévoir la conduite du changement et quels accompagnements mettre en place pour assurer l’acceptation par les utilisateurs finaux ?
  • Quels sont les indicateurs à mettre en place pour vérifier l’utilité du PLM et la réussite du projet ?

Les bonnes pratiques à adopter :

La mise en œuvre d’un système PLM est une démarche structurante, une opportunité pour l’entreprise de revoir et de transformer ses processus. Une telle démarche permet d’entamer une procédure d’amélioration et de pérennisation, à condition d’assimiler les bonnes pratiques :

  • Avoir un besoin clairement formalisé et communiqué avec tous les services concernés: Suivant les services et les niveaux hiérarchiques, les attentes d’un PLM ne sont pas les mêmes, mais il est important qu’une vue globale et stratégique du projet soit établie au préalable. Le PLM doit pouvoir répondre aux besoins généraux de l’entreprise et non aux besoins spécifiques de chaque service.
  • La priorisation dans un projet de déploiement d’une solution PLM est essentielle. En effet, la prise en main de l’outil se fait au fur et à mesure et les étapes doivent être respectées pour éviter les problèmes de compréhension ou de mise en œuvre.
  • Le PLM est utilisé pour apporter une vision globale et unifiée des informations et des processus à tous les acteurs intervenants de la société grâce au décloisonnement des services. C’est pourquoi la collaboration entre les services et les employés est fondamentale.
  • La distinction des fonctionnalités et des responsabilités de chaque utilisateur est primordiale pour disposer d’une ébauche du périmètre et des fonctions nécessaires pour chacun. Côté budget, cette étape permet d’organiser le projet dans sa globalité et d’éviter le risque d’un devis surestimé.
  • Maintenir une certaine flexibilité quant à l’automatisation des tâches et les processus est primordial. Le PLM permet en effet d’accélérer les processus et les prises de décisions grâce à l’automatisation des tâches sans valeur ajoutée, mais ces dernières ne sont pas toutes sans valeur.

 

Les étapes à respecter :

Pour réussir la mise en œuvre d’une solution PLM, il est nécessaire de prendre en compte le plan du projet dans sa globalité, depuis son lancement à son exploitation :

Phase 1 : Etude

La mise en œuvre regroupe le recensement des besoins des différents services, l’analyse du système d’information global de l’entreprise, de son architecture et de l’intégration du PLM dans celui-ci. Cette conception fixe aussi le plan de mise en œuvre.

Phase 2 : Réalisation

L’équipe projet se forme ainsi que les paramétrages, formulaires, processus, … La solution est validée par le client et les key users s’approprient l’outil grâce à des formations et une participation active aux travaux.

Phase 3 : Homologation

La solution est réceptionnée par le client qui garantit la conformité du projet. Une fois cette étape validée, le système est prêt à être déployé.

Phase 4 : Déploiement

Une fois la solution PLM définitivement installée, les référents peuvent être formés et ainsi former à leur tour les utilisateurs qui exploiteront la solution.

 

Audros vous accompagne dans chaque étape du déploiement de votre projet PLM, depuis l’analyse des besoins à l’exploitation de la solution, jusqu’à l’assistance sur site. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !