Le digital : Quels impacts dans l’entreprise ?

Publié par Alyssia Tanrattana il y a 4 semaines | Actualités

C’est un fait : la multiplication des outils digitaux dans le quotidien de chacun, tant sur le plan professionnel que personnel, transforme les usages et les pratiques dans l’entreprise. Grâce au numérique, tout (ou presque) devient possible comme par exemple le fait que les collaborateurs n’aient plus besoin d’être physiquement à leur bureau pour travailler ou encore faire une réunion en visio-conférence avec des milliers de kilomètres qui séparent les participants. Le réseau de l’entreprise, ses outils et ses logiciels deviennent alors accessibles à n’importe quel moment, n’importe où et avec n’importe quel support. Mais, quels sont les réels impacts du digital sur les valeurs humaines de l’entreprise ? Comment le facteur « humain » est-il intégré au sein de la transformation digitale des entreprises ? Pourquoi inclure le digital dans nos modes de travail ?

 

La transformation des relations sociales

Avec l’apparition des différentes plateformes d’échanges (réseaux sociaux, visio-conférence, …), les opportunités pour interagir se sont multipliées. Non seulement les relations avec les clients se renouvellent mais les processus internes changent également. Oui, le digital modifie les rapports entre les hommes : en mettant tous les moyens de communication nécessaires pour être en relation permanente avec les autres, il a aussi créé une culture de l’instantanéité qui induit que lorsqu’une information est envoyée, nous nous attendons à avoir une réaction rapide de la part du destinataire.

 

La mobilité interne redéfinie

Grâce aux intranets collaboratifs, aux espaces partagés, les tâches ont été décloisonnées. Via les messageries instantanées, tous les participants à un projet peuvent être sollicités à chaque étape de la mission, et sont ainsi bien mieux responsabilisés. Puisque chacun peut communiquer directement avec toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs de sa société, les process actuels évoluent dans le même temps. Les salariés ont une plus grande visibilité sur les projets de l’entreprise et repèrent plus facilement les sujets susceptibles de les intéresser et qui correspondent à leurs compétences. Et nous le savons tous, un collaborateur motivé est un collaborateur productif.

De plus, les méthodes de formation ont aussi évolué. Avec l’essor des MOOCs (Massive Open Online Courses), des SPOCs (Small Private Online Courses), des COOCs (Corporate Open Online Courses), des vidéos tutoriels ou encore des webinars, la formation est devenue à la portée de tous et entre dans les tâches quotidiennes de la plupart des collaborateurs. Non seulement car il s’agit d’une nécessité mais notamment car l’évolution professionnelle de nos jours exige une remise en question permanente.

 

La valeur ajoutée du digital

Selon une étude réalisée par Monster, 82% des Français pensent que la transformation digitale est bénéfique pour l’emploi et 80% des actifs considèrent que le numérique serait bénéfique en matière de productivité. Outre la simultanéité de certaines tâches et la distribution rapide d’informations à un nombre élevé de partenaires, le digital représente un vrai potentiel d’optimisation et de création de valeur pour les entreprises. Voici des exemples de technologies qui apportent de la valeur ajoutée à la chaine de production :

  • Digital twins :

Le concept de « jumeau numérique » consiste à appliquer à la maquette numérique 3D d’un avion par exemple, les contraintes qu’il pourrait subir dans la vie réelle pour pouvoir observer le comportement d’une pièce dans certaines conditions et ainsi analyser son impact sur l’ensemble de l’appareil. Ce type d’innovation permet d’optimiser les opérations de maintenance, et ce alors même qu’aucun prototype physique n’existe encore.

  • La vision 3D :

La réalité augmentée peut être utilisée pour la formation mais également lors des phases de maintenance pour identifier les zones à surveiller et assister la réalisation d’opérations complexes. Au-delà des aspects ergonomiques qui doivent s’améliorer, le potentiel de cette technologie est important : détection de défauts, identification des corrections, enregistrement des travaux effectués…

  • L’intelligence artificielle :

L’IA a, en premier lieu, vocation d’exploiter la multitude de données collectées. L’analyse des données par une intelligence artificielle doit permettre d’optimiser, de développer la faisabilité, de prévoir les problèmes ou encore l’évaluation de risques potentiels.

  • Les plateformes digitales et les solutions de collaboration :

Ces outils digitaux approfondissent le décloisonnement des services au sein d’une entreprise. Un même modèle de données, une solution « boite-à-outils » peut servir à un ensemble large de partenaires et ainsi favoriser la collaboration entre les acteurs. Ces plateformes créent un véritable écosystème et de nouvelles opportunités.

Dans tous les cas, c’est l’humain qui met en place ces solutions et il est important de garder à l’esprit que celles-ci doivent être utilisées pour faciliter le travail de l’Homme et non remplacer ce dernier.

 

 

Vous l’aurez très probablement remarqué, la transformation digitale est partout. Le numérique bouleverse tout car il permet une rapidité et un accès total à l’information. Certains le voient comme une révolution (un mal pour un bien) lorsque d’autres le voient comme une évolution (une amélioration de la façon de travailler). N’hésitez pas à nous contacter pour nous donner votre vision ou si vous souhaitez vous faire accompagner par des experts dans votre transformation digitale.