L’humain et la machine, ensemble pour une transformation numérique réussie

Publié par Margot Mairesse il y a 1 mois | Actualités, Gestion de données et PLM

L’arrivée des nouvelles technologies, de l’intelligence artificielle ou encore des objets connectés a été une véritable mutation pour les entreprises. La révolution digitale a fait naître l’idée d’une entreprise du futur plus agréable à vivre. Cependant, elle est aussi une source d’angoisse pour les salariés qui assimilent l’automatisation des machines et des outils à la fin de leur travail en tant qu’humain. Les salariés ont toujours été le capital vital d’une entreprise. Mais ils sont aussi vite mis de côté dès lors que l’aspect financier rentre en jeu. Ce n’est évidemment pas une approche à appliquer, puisqu’une personne non considérée à sa juste valeur, ne sera pas motivée et contribuera peu à la productivité de la société.

C’est pourquoi il faut donc plus que jamais accompagner les individus en période de transformation numérique. Pour que celle-ci s’opère en profondeur et soit durable, il faut changer cette vision de l’humain. Encore trop souvent, les innovations digitales implantées apportent des changements superficiels.

Du salarié à l’humain augmenté

« Alors que le travail en usine était le grand échec de l’industrialisation, l’homme n’étant qu’un rouage de l’automatisation, la révolution numérique permet de réconcilier l’homme et la machine. […] Intelligente, la machine devient un partenaire, les hommes ne sont plus asservis, les tâches répétitives sont supprimées et le travail humain monte en gamme. » déclare Bruno Grandjean, le président de l’Alliance industrie du futur.

La transformation digitale a pour but d’implanter la technologie et d’accompagner les individus pour améliorer leurs performances. Ils ne seront pas remplacés par les nouvelles technologies, mais auront un nouveau rôle davantage motivant. L’intelligence virtuelle est en train de modifier, parfois complètement, les postes de travail. Les salariés se voient transformés en « humains augmentés » ! Nous allons évoluer dans des environnements de travail proactifs. L’Intelligence Artificielle sera capable de prédire nos comportements afin que nous soyons plus productifs. Une réunion chaque mardi ? Un outil sortira tous vos documents et vos indicateurs dont vous aurez besoin ce jour-là, à cette heure-là.

Comme pour tous changements, l’accompagnement est essentiel. Les salariés ne peuvent se sentir exclus de cette mutation technologique pour laquelle ils ont un rôle clé.

Comment ne pas dévaloriser les collaborateurs à l’arrivée de nouveaux outils ?

Sensibiliser et former

Il n’est pas judicieux d’attendre que les rumeurs circulent à propos de nouveaux projets pour agir. Sensibiliser et communiquer autour de la transformation numérique permet aux salariés de se projeter et de s’approprier progressivement l’environnement digital. Être convaincu et adhérer au changement ne sera que positif pour eux. Une fois les équipes conscientes des enjeux à venir et de la signification de la transformation numérique, il est essentiel de donner les moyens aux individus de s’investir dans ce nouveau défi digital. Il est important de faire sentir à chaque salarié qu’il a un rôle à jouer.
Proposer des formations spécifiques est alors un bon moyen de se rendre compte de la nouvelle organisation, des méthodes de travail, de l’utilisation des outils. À ne pas oublier, l’application concrète de ces nouvelles méthodes.

Ce qu’il faut retenir : présenter des situations concrètes, les avantages à venir et les opportunités réelles pour le salarié.

Collaboration et participation

Dès que les équipes ont acquis les connaissances nécessaires à la nouvelle organisation du travail et sont à l’aise dans leur rôle, elles vont pouvoir apporter leur valeur ajoutée à l’utilisation des nouvelles technologies. Leur participation est primordiale, puisque la collaboration entre l’homme et la machine est incontournable. Pour instaurer cette relation collaborative, des outils tels que la messagerie instantanée ou une plateforme de partage de documents comme le Drive permettent de créer un espace de travail partagé et de communiquer en temps réel. Construire des équipes interservices permet d’autre part à tous de travailler sur des sujets motivants qui les aideront à s’épanouir professionnellement. La hiérarchie verticale est révolue et laisse place à une communication horizontale et transversale.

« Le manager se réinvente. Plus coach que chef, il encourage ses équipes à proposer des idées pour faire progresser leur activité et leur donne tout le support nécessaire pour les mettre en œuvre. », précise Véronique Lacour, directeur exécutif groupe Transformation et Efficacité Opérationnelle chez EDF.

Progressivement, chaque personne impliquée dans un projet va réaliser ses tâches à l’aide de procédures claires et simples. Dans ce cas-là, un logiciel de gestion de projet peut être utile à l’accompagnement du changement. Des besoins en formations supplémentaires peuvent se faire sentir si des techniques ne sont que partiellement comprises.

La méthode agile est tout à fait à appliquer dans ces situations où l’adaptation et la patience sont de rigueur. Chacun doit pouvoir participer au changement à son rythme.  Tous les collaborateurs sont impliqués dans la transformation digitale. Ce n’est pas un changement ponctuel et unique, mais bien des méthodes et outils qui engagent tout un chacun dans un objectif commun de co-développement.

 

Ces enjeux managériaux semblent éloignés de l’enjeu du numérique, mais ils sont pourtant étroitement liés. Les collaborateurs et plus largement l’humain doivent eux aussi subir une mutation dans leur fonctionnement pour évoluer dans l’entreprise du futur.

Laissons à la technologie sa fonction de support et concentrons-nous sur l’humain qui a la capacité de porter la productivité de l’entreprise. C’est comme cela que la transformation numérique peut être une vraie réussite pour la pérennité de l’organisation et pas seulement un projet ponctuel.

 

Sources :

https://www.usinenouvelle.com/article/l-humain-cherche-sa-place-dans-l-usine-du-futur.N819365

http://www.economiematin.fr/news-transformation-digitale-entreprise-passe-humain

https://www.usinenouvelle.com/article/l-impact-de-la-continuite-digitale-dans-les-metiers-du-plm.N848870