Le marché du logiciel : que nous réservent les tendances 2019 ?

Publié par Mathilde Borel il y a 1 semaine | Actualités

Le marché de l’informatique et des nouvelles technologies s’est fortement développé en 2018. Particulièrement le secteur français du logiciel qui affichait une croissance de 4,1% et qui devrait maintenir son rythme de développement pour l’année à venir. Mais quel est le secret d’une évolution pérenne ? L’automatisation a déjà fait ses preuves et l’intelligence artificielle aura un rôle essentiel. Découvrons comment, et quelles sont les prochaines tendances 2019 qui feront bouger l’univers du logiciel.

1. Les tendances 2019 : le développement par l’intelligence artificielle

Selon le cabinet Gartner, 40% des applications créées en 2022 seront co-développées par l’intelligence artificielle. Les objets et les solutions seront davantage connectés entre eux.

L’intelligence artificielle accélère également le développement informatique en automatisant les processus. Elle n’est pas seulement une plus-value au développement web. Les entrepreneurs y voient une belle opportunité d’aide à l’exploitation des données. C’est pourquoi, des tests seront réalisés en autonomie, ce qui permettra une détection plus rapide des potentiels problèmes et facilitera la résolution de bugs.

Enfin, le métier de développeur deviendra davantage accessible, avec des logiciels d’aide à la création d’applications possédant de l’intelligence artificielle, comme par exemple avec le « low code ». Le low code, c’est développer plus rapidement avec le moins de code possible.

Le « low code » en hausse

Alors que les entreprises ont toujours un grand besoin de développeurs mais qu’ils ne sont pas assez nombreux, la plateforme low-code (ou no-code) est l’une des nombreuses tendances 2019  qui permettra de donner un coup d’essor au marché du logiciel. Selon le cabinet Gartner, les plateformes low-code devraient augmenter de 55% les deux prochaines années, permettant aux employés moins expérimentés de coder des applications mobiles et certaines fonctionnalités, plus facilement.
AppSheet, Betty Blocks et Microsoft gèrent un groupe de 12 éditeurs de low-code qui mettent en avant la facilité de manipulation, l’intégration et mêmes quelques fonctionnalités d’IA. Ces professionnels se rapprochent de clients souhaitant implanter un processus d’automatisation du business ou d’automatisation du workflow. L’idée n’est pas de totalement transformer le marché du développement d’applications avec le low code, mais seulement de le rendre plus performant.

2. Les tendances 2019 : l’importance grandissante de la gestion des données client

Selon l’étude « Context is Everything » réalisée par Adobe, 67% des entreprises interrogées prévoient en 2019 d’exploiter l’intelligence artificielle pour la personnalisation de leurs offres, services et contenus. Ce chiffre atteindra potentiellement 91% d’ici 2020. Les données clients continuent d’être au centre de l’attention des professionnels du CX (Consumer Experience), car pour rester dans la course, les entreprises doivent proposer un service ou un produit le plus personnalisé possible à leurs clients. Pour se faire, l’Intelligence Artificielle permet de faire remonter les informations cruciales concernant les clients à partir d’un volume gigantesque de données.

Cependant, les prochains mois pourraient voir naître également quelques mécontentements chez les consommateurs. Les technologies telles que le chatbot et l’assistant vocal sont de plus en plus utilisées, mais la compréhension d’utilisation de ces outils pourrait générer de la frustration. En parallèle, certains commerciaux encore hermétiques aux avantages de l’Intelligence Artificielle et à sa plus-value, pourraient freiner le développement des éditeurs de logiciels.

En revanche, les fonctionnalités qui font l’unanimité sont l’accès sur mobile et la synchronisation des données. Les utilisateurs sont en constante demande de rapidité et facilitation de l’utilisation. C’est pourquoi, la mobilité reste encore l’une des priorités.

3. Plus d’accessibilité et de mobilité, c’est également l’une des tendances 2019

L’accessibilité sur mobile est la tendance 2019 numéro une si vous posez la question aux professionnels du logiciel. Ils doivent affiner leur stratégie mobile pour rester compétitifs, car les solutions pour PC uniquement sont obsolètes. Un utilisateur moyen du cloud synchronise ses documents entre son PC et son mobile, et les prévisualise sur son application mobile. L’accès à la dernière version sur n’importe quel support est d’ailleurs une fonction sur laquelle le stockage cloud va se pencher en 2019 et qui devient importante pour les utilisateurs.

Les plateformes tendent à être davantage intuitives, et la gestion documentaire devient petit à petit de la gestion intelligente d’information. L’intelligence artificielle va évidemment intervenir dans cette évolution. Intégrer de simples interfaces de solutions tierces démocratise la gestion de l’information. En d’autres mots, alors que les utilisateurs avaient à apprendre les bases d’une interface, une solution plus intelligente telle que des solutions GED ou PLM peuvent verticaliser l’information sans la nécessité de migrer des tas de données, et livrer des documents et dossiers, sans se soucier de leur source.

Malheureusement, plus un logiciel devient complexe et dynamique, plus les opportunités de piratage augmentent également. C’est pourquoi parmi les tendances 2019 du logiciel, la cybersécurité reste un sujet incontournable pour les entreprises.

4. Comment contrer les malwares boostés par l’intelligence artificielle

Lorsqu’on parle de cyberattaque, les défauts d’un logiciel demeurent les chemins d’entrée par excellence. Les hackers ne cessent d’améliorer leurs techniques afin de renverser efficacement les processus de développement des logiciels.

De plus, chaque année apporte son lot de nouveautés au niveau des cyberattaques et 2019 n’y échappera pas. Il a d’abord été identifié que les réseaux sociaux joueraient un rôle crucial dans les cyberattaques.

Enfin, l’utilisation de technologies émergentes (Cloud, Blockchain, Intelligence Artificielle, …) pourra masquer les sources des attaques. Depuis fin 2018, les solutions de cybersécurité basées sur l’intelligence artificielle ne cesse de croître. Les hackers vont donc commencer à s’adapter. L’exploitation de l’Intelligence Artificielle pour ce type d’action peut engendrer des dégâts majeurs. C’est en intégrant l’apprentissage automatique que les piratages automatiques vont naître.

Afin de lutter contre ces nouveaux ennemis, les centres d’opérations de sécurité vont commencer à utiliser des algorithmes d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique.