Qui dit transformation numérique, dit multiplication des données

Publié par Mathilde Borel il y a 7 mois | Actualités, Gestion de données et PLM

La « transformation numérique » est le réflexe de survie des entreprises pour évoluer au même rythme que les besoins demandés par le « 4.0 ». D’après des entretiens menés par l’EBG et EY, 88% des entreprises interrogées considèrent la transformation numérique comme un enjeu majeur, et ils voient juste. Ce changement n’est pas une tendance mais un réel bouleversement de l’économie qui impacte le rythme de l’innovation et du développement. 24% d’entre elles voient dans cette adaptation culturelle et technologique un levier de performance opérationnelle. Cependant, la transformation numérique est plus qu’un levier, c’est le moyen de rester compétitif face à de nouveaux entrants, digital natives et agiles, qui arrivent sur le marché avec un avantage technologique certain.

La digitalisation est l’étape incontournable du développement des entreprises, qui va de pair avec l’apparition de nouvelles données numériques. Ce sont donc des problématiques de gouvernance et d’exploitation des données auxquelles les sociétés vont être confrontées.

 

L’explosion des données à l’heure de la transformation numérique 

L’accélération de l’innovation et de la digitalisation entraînent un accroissement du volume d’information. Les sources de données se multiplient, et leurs formats ne cessent d’évoluer. La capacité d’une entreprise à les collecter, les analyser et les exploiter, constitue aujourd’hui un défi qui, s’il est bien relevé, peut s’avérer être un avantage concurrentiel majeur.

L’accroissement du volume d’informations crée des silos de données entre les services. Par exemple, l’IT gère de son côté des données analytiques. La comptabilité tient à jour ses données budgétaires dans l’ERP. Les services commerciaux et marketing quant à eux, détiennent les informations concernant la relation client grâce à des outils automatisés comme les CRM.

De cette façon, les données internes sont bloquées dans des silos de données applicatives propres à chaque service qui ne sont jamais vouées à être partagées.

Cependant, il est aujourd’hui primordial d’avoir un accès centralisé à l’ensemble de ces données qui seraient recoupées, exploitées et donneraient davantage de sens aux décisions stratégiques.
Pour faire des données un véritable levier de performance, il est recommandé de joindre les applications utilisées dans différents services d’une organisation, connecter les répertoires de données ou encore mettre en place des politiques de gouvernance.

A l’ère de la transformation numérique, une entreprise doit être capable de gérer ses données en :

  • S’adaptant aux différents modes de stockage (SaaS, On-Premise) pour savoir exploiter n’importe quelle donnée, interne ou externe.
  • Gardant une vision globale de sécurité et de gouvernance.
  • Ne tenant pas compte de leur type ou de leur emplacement.
  • Optimisant leur réutilisation dans différents services de l’entreprise.

 

Les enjeux de la transformation numérique pour l’entreprise

Lorsque la menace de nouveaux concurrents approche, il est nécessaire de mener des actions afin de pérenniser son entreprise en cours de transformation numérique. Car l’objectif est d’intégrer les technologies digitales dans les fonctions vitales de l’organisation, c’est-à-dire de digitaliser la recherche, la production, le développement et la commercialisation, puis potentiellement d’intégrer une part de digital dans l’offre elle-même.

  • Booster l’innovation: développer de nouveaux produits ou concepts, travailler sur des outils plus performants, créer des cercles de réflexion et d’idéation (processus créatif de production d’idées nouvelles). Par exemple, instaurer un échange avec ses clients et partenaires via une plateforme d’échange de documents et des services en ligne est un bon vecteur d’innovation. C’est pour cela qu’il est important d’améliorer la réactivité et l’agilité de l’entreprise face aux demandes clients ainsi que d’avoir un service après-vente de qualité.
  • Mobiliser les collaborateurs : chaque employé est impliqué dans la transformation numérique : 2019 prône plus que jamais la collaboration et le décloisonnement des services. Laisser une forte autonomie aux salariés, les sensibiliser au digital, encourager le partage d’idées ou encore supprimer les tâches à faible valeur ajoutée sont des actions qui auront un impact positif sur votre performance globale.

L’objectif est de se différencier tout en s’adaptant. De plus en plus d’organisations de secteurs variés engagent ainsi un plan de transformation numérique qui se concrétise par la mise en place de nombreuses innovations liées au Big Data, à l’Internet des Objets, la cybersécurité, aux plateformes collaboratives, à l’expérience client etc. Ces nouvelles technologies génèrent de nouvelles formes d’informations et de données encore inconnues qui requièrent le développement de nouveaux modes de gestion.

 

Un seul outil : une plateforme unique de gestion de données

De nombreux logiciels existent aujourd’hui permettant de gérer, depuis une seule et même plateforme, un grand volume de données. Une base de données unique permet une vision globale unifiée, structurée, et qui permet d’extraire la valeur d’informations pertinentes.

Le logiciel Audros notamment, assure grâce à différents modules, la cohérence et l’unicité de l’information entre CAO, ERP, outils bureautiques et messagerie. Au-delà d’une plateforme unique, Audros permet de gérer l’ensemble du cycle de vie des documents, de la création à l’archivage. Audros propose d’optimiser les flux d’information et les processus de l’entreprise. Tout cela dans le but de favoriser le travail collaboratif.

 

En phase de transformation numérique, il est nécessaire d’adopter une gestion efficace des données. Celles-ci doivent être définies comme une ressource partagée, immédiatement localisable et utilisable par tous. Car, rappelons que dans une démarche de transformation numérique, l’intelligence collective émerge d’un travail collaboratif entre tous les employés. Un référentiel répertoriant les données de chacun est la clé qui vous permettra de créer de la valeur et ainsi, développer votre activité.